Publié le

#6 A l’Est des Choses

Les chiens jappent sur les ponts
Ces ponts de Paris, construits
Ces ponts ni maisons, ni ponts 
Le départ, se tendent les brides
Montures aux yeux en amande humides
Cosmopolitisme contre vide

Sauce samouraï, un mode de vie
« Les amours, aïe », « Wah les habits ! »
Plus de zéros volant dans ces cieux gris 
A Paris, depuis toujours on mangea
Eux écrivent et lisent des mangas
Nous le 9.3, eux les Yakusas 
Le parisien déguste son croissant
Sur la terre de lune, des habitants
Là bas, au pays des cyans
Là on peut lire « Ici, Fou gît »
En haut d’un mont on re-vit
Culture traditionnelle, si jolie 
Zen, comme le Chinkan, là haut
Entendre ce fameux « Daisuki da yo »
Pleine lune vermeille sur blanc drapeau
A l’Est, en poussant, on à l’Ouest
A l’Ouest, en tirant, on a l’Est
Le monde ne serait qu’un Everest.
Publicités

À propos de Vil Faquin

Vous connaissez la Faquinade ? Non ? Baltringues.

Une réponse à “#6 A l’Est des Choses

  1. Pingback: Empire du Soleil (Empire of the Sun) | La Faquinade

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s