Publié le

#13 Les mystères de Jacob

Education sans pourparlers, strict ascèse empreint de sévérité, jeunesse dramatisée par la menace impalpable et suprême, adolescence aseptisée, arrivée à l’âge adulte contestée. Les premiers pas de Jacob  dans ce monde ne furent pas ce que l’on pourrait appeler un jeu d’enfant. Il avait été enfant pourtant, avait gravi l’échelle des ans sans demander son reste. Mais il ne l’avait pas connue, cette blanche dame, cette perle d’inconscience. Il a maintenant l’âge d’être un homme, l’âge de comprendre l’au-delà des sens. Alors il persévère, il croit que c’est clair. Abusé, lui ? Ce n’est pas nouveau. Il les hait autant qu’il les envie ces moutons aux yeux brillants, se massant dans ces grands édifices de pierre. La cloche retentit au-dessus de lui. De l’autre côté de la place, assis à une terrasse il ressent les vibrations. Chaque fois comme un glas. Sept glas.

Jacob les regarde ressortir, ils ont l’air plus frais, plus vifs, laine soyeuse et museau luisant. Il part. Il erre. Il se perd. Et il reprend sa vie de vélo-boulot-dodo. Ignoble mécanisation du quotidien. Ce quotidien qui lui occupe l’esprit. Les soucis, les difficultés, le quotidien. Et tous les jours Jacob prend sa pose avec ses collègues sur la terrasse et tous les jours le glas et les moutons. Si paisibles. Il repense à son enfance austère, trop vertueuse et chrétienne. Il n’a pas eu l’innocence de la jeunesse. Adulte il ne peut plus la connaître, mais il la veut. Ces moutons si paisibles, ils y ont eu accès à l’âge adulte. S’oublier. Il intègre le troupeau et entre dans l’enclos, digéré par le monstre de granit. Il subordonne ces soucis.
Publicités

À propos de Vil Faquin

Vous connaissez la Faquinade ? Non ? Baltringues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s