Publié le

#24 A Tale Back

Performance live (vidéo)

Il  est d’usage que le vent souffle du Nord
Il est d’usage que les femmes soient douces
Il est d’usage que les princes soient beaux
Il est d’usage qu’au loin on se perde
Ecoutez l’histoire du Rhapsode Bohême,
Parfois il donne et parfois il prend,
Des temps perdus il est l’emblème
Et toujours il décide à qui et quand.

On the shore I was landing
A voice bursted out in the air
And no one could ever remember
What it was talking about.

Tamatéa, l’homme aux gros genoux se reveille,
Le marcheur de terre qui était tombé se releva,
Il grimpa les montagnes et aux sommets des collines
Pour allez jouer la poésie aux anges comme une Sybille.
Ecoutez la complainte du Rhapsode Bohème
Celle qu’il m’a chantée au rivage où je gisais,
Aux temps présents il ne sera jamais même
Celle qui m’a touché et qu’il me faut vous conter.
 

On the shore I was landing
A voice bursted out in the air
And no one could ever remember
What it was talking about.

Its sentence was such terrible
That everyone heard it felt in trouble
It was like it was building an ark
Just before telling the world there’s no monarch.

 
L’Enfant sans rivage s’est perdu dans l’air et dans la terre,
Et revient comme un point comme un sale timbanque ;
Le i sans barre sort orageusement de sa planque
Car il lui faut vous transmette le cri de l’air.
Ce qu’hurla le Rhapsode Bohème
Fut un chant triste immortel, comme un sanglot.
La leçon du Rhapsode Bohème
Fut de laisser la poésie vibrer bien haut.
 

On the shore I was landing
A voice bursted out in the air
And no one could ever remember
What it was talking about.

Its sentence was such terrible
That everyone heard it felt in trouble
It was like it was building an ark
Just before telling the world there’s no monarch.

 
Homme, laisse ton esprit être libre,
Mann, lassen seinen Geist frei sein,
Hombre, deja tu mente ser libre,
Man, let your spirit be free.
Publicités

À propos de Vil Faquin

Vous connaissez la Faquinade ? Non ? Baltringues.

Une réponse à “#24 A Tale Back

  1. Pingback: #50 A tale Back (vidéo) | L'orbe du Bouclier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s