Publié le

#31 Mémorable

Aujourd’hui s’inquiète le passeur.
Depuis midi, il craint pour sa demeure.
Surpeuplées sont les rives de l’Achéron
Car batailles se livrent, de vils félons
Tous n’ont pas encor de quoi monnayer
Leur passage pour lors se reposer.
Nombreux sont ceux qui se noient, sans pouvoir
Oublier leur souffrance. Ah ! Désespoir !

 A beaucoup, il manque une partie du corps,
D’aucuns crient, aveugles ou qu’ils voient encore.
Une antique folie s’est réveillée,
De ses vieilles cendres s’est relevée
 Aujourd’hui s’inquiète le passeur,
A faire traverser, transies de peur,
Les âmes de ceux qui pour d’autr(es) moururent.
Aujourd’hui, Guerre sème déchirure.
 

Trilogie Eschatologique Hellène #1

Publicités

À propos de Vil Faquin

Vous connaissez la Faquinade ? Non ? Baltringues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s