Publié le

#41 Quatorze Vers

Quelques mots griffonnés
Au cœur du chœur
Une pensée, volupté
Sans haine ni peur

La résurrection du pardon
La veuve toute éplorée
Parmi les cierges allumés
Ses rêves au Panthéon

Belle allégresse dans la nef
Bel élan non pas bref
Ô Père enseigne-nous

Gloire aux bergers des brebis
Ils nous délivrent ton fruit
Ô Dieu accueille-nous.

Publicités

À propos de Vil Faquin

Vous connaissez la Faquinade ? Non ? Baltringues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s