Publié le

Ordo

L’ordre ne s’inverse pas.
A l’heure où s’éveille l’aube
Les séminaristes en aube
Parlent entre eux de leur foi.

Il n’est pas de sécession
Qui ne soit autre que suite
Un ultime point de fuite
De la grande procession.

Fils de Soleil et de Lune
Bel improbable oxymore
Qu’est l’homme, espèce de tort,
Sur ses émiettées dunes.

A attendre et retenter
L’expérience de prière
Ce triste ouvrage éphémère.
Atteinte d’éternité.

Publicités

À propos de Vil Faquin

Vous connaissez la Faquinade ? Non ? Baltringues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s