#20 Confessions Urbaines

 Adaptation audio complète disponible ici.

Adaptation vidéo (première partie) disponible ici.

Je cherche un panneau « réglementer », un vous êtes ici pour pouvoir enfin t’y déposer.

Car à l’intérieur de la cité se consume, le cœur d’un royaume né des brumes ;

Tout ce que l’enceinte millénaire contient n’est que conception du conscient, le tien.

Ce qui consomme ton flot et te pousse à le confier à cette conscience sublimée qu’est le flot de la cité.

Chaque mot est un empire fait de confiance entre les artères construites dans tous les sens.

Regarde Dijon, laisse la te confier son âme ! Sors de ton confessionnal et confie-lui ton slam !

*jam* Lire la suite