#10 Saturne

Salut à toi, ignoble sire ! Viens t’en plus près !
Joins-toi à moi que je contemple ta tristesse,
Que je t’enserre dans ma haine, Ô Dieu mauvais !
Saturne fou qui effraie toute pécheresse.
De tes bras glacés d’éther, tu avances nu.
Brumeuses fragrances flottant aux alentours.
Ton sexe pendant entre des jambes poilues,
Pointant vers tes sabots, satyre aux beaux atours. 

Lire la suite